Verbatim

« Apprendre à rentrer en contact avec le silence au fond de soi et réaliser que chaque chose, dans la vie, a un sens ».

« Une fois que nous aurons accompli le travail pour lequel nous avons été envoyés sur terre, nous serons autorisés à quitter ce corps qui emprisonne nos âmes comme le cocon enferme le futur papillon ».

« L’ultime leçon que chacun de nous a à apprendre est l’amour inconditionnel, des autres autant que de soi-même ».

« Les personnes les plus formidables que j’ai jamais rencontrées sont celles qui ont connu l’échec, la souffrance, le combat intérieur, la perte et qui ont su surmonter leur détresse. Ces personnes ont une appréciation, une sensibilité, une compréhension de la vie qui les remplit de compassion, de douceur, et d’amour. La bonté ne vient jamais de nulle part ».

« Si l’on avait protégé le désert des ouragans, que serait la beauté du Colorado » ?

« Certaines fleurs ne fleurissent que quelques jours. Tout le monde les admire comme le signe du printemps et de l’espoir. Puis elles meurent, mais elles ont fait ce qu’elle devait faire. D’autres fleurs fleurissent très longtemps ; les gens y sont tellement habitués qu’ils ne les remarquent même plus ; un peu comme les vieilles personnes qu’ils voient assises dans les parcs, jusqu’au jour où elles sont parties pour toujours ».

« J’en suis persuadée. Ce qu’il y a en nous d’intuitif, de spirituel – notre voix intérieure -, nous donne la connaissance, la paix, la direction pour passer à travers les orages de la vie sans être brisé ».

Fermer le menu
suscipit mattis at felis amet, ut id, venenatis Curabitur risus